banner
TR2323_medium

Volkswagen Transporter: l’icône ultra modernisée

1797

Aucune mission n'est assez compliquée pour le nouveau Volkswagen Transporter. Plus agréable, plus pratique, plus technologique et plus "vert" que jamais, la sixième génération de l'utilitaire vedette du marché ambitionne de rester le leader du marché. Tout simplement.

Le Transporter n’est pas qu’un simple véhicule professionnel. Il s’agit d’une véritable icône dans l’histoire de Volkswagen et dans le paysage des véhicules professionnels. Avec plus de 65 ans de présence et 12 millions d’exemplaires vendus, il a gagné la confiance de tous les corps de métier aux quatre coins de la planète. Il accepte les pires corvées, il sauve des vies en ambulance ou véhicule de Police, tout comme il participe à la vie plus fun des passionnés d’activités et sports outdoor. Un vrai partenaire de confiance pour beaucoup de flottes.

 

Look affirmé

VW-transporter

Volkswagen a opté pour une évolution esthétique discrète mais affirmée.

Pour cette 6e évolution de son icône, Volkswagen a opté pour une évolution esthétique discrète mais très affirmée grâce à des traits horizontaux plus marqués. C’est encore plus le cas lorsque le véhicule est équipé (option) de ses nouveaux phares à diodes diurnes, créant une signature luminescente ‘classe’ et immédiatement identifiable. Le Transporter conserve sa large carrure et l’empreinte au sol de la version précédente : 4.892 mm de long (ou 400 mm de plus en empattement long), 1.970 mm en hauteur et pas loin de 2 m de large, il propose un rapport dimensions extérieures/ capacités idéal, très à l’aise même en ville. Le volume disponible est optimisé dans chacune des variantes utilitaires (Fourgon, Combi, Double cabine, Pick-up). Ainsi, le fourgon de base offre un volume de 5,8 m3, mais peut aller jusque 9,3 m3 en fonction de l’empattement et de la hauteur de toit. Une des versions les plus intéressantes en Belgique, le Transporter Double cabine, laisse de la place à 6 personnes (2×3) tout en conservant un coffre séparé de 3,5 ou 4,4 m3 selon l’empattement. En fonction du moteur, la charge utile varie de 502 à 1.224 kg. Si cela ne suffit pas, le Transporter peut tracter des remorques de 2.500 kg. Costaud! Dans l’habitacle, le tableau de bord se pare d’un revêtement agréable, de commandes mieux agencées, de plus de rangements, le tout étant clairement agencé pour une utilisation la plus zen possible. Le tableau de bord ‘standard’ répond pleinement aux exigences du quotidien, avec des zones de rangement ouvertes pour caser calepins, smartphone, boisson (porte-gobelets ingénieux aux extrémités) ou l’un ou l’autre petit outil. Le conducteur profite d’un volant réglable en hauteur et en profondeur et de sièges au maintien amélioré. En somme, tous les gabarits trouvent leur position de conduite idéale. Volkswagen Utilitaires a entièrement renouvelé son offre de systèmes de radionavigation et infodivertissement, avec deux tailles d’écran tactile dernier cri (5 et 6,33 pouces). Au nombre de quatre, les dispositifs sont tous équipés d’un système mains libres. Les appareils haut de gamme intègrent la connectivité avec les smartphones (MirrorLink, USB) ou alors, pour le confort, la caméra de recul.

NF0648_range_medium

Combi ou pas, cela n’empêche pas d’être très présentable : de nouveaux phares peaufinent le look des nouveaux Transporter et Caddy.

 

Deux 2 litres

L’intérieur est mieux agencé et fini. Plus ergonomique et agréable, aussi. Un cadre de travail zen…

L’intérieur est mieux agencé et fini. Plus ergonomique et agréable, aussi. Un cadre de travail zen…

Sous le capot, vous trouverez également des motorisations Euro 6 équipées, de série, d’un système Stop-Start. Une seule cylindrée, 2 litres, en essence ou en diesel. Le premier en 150 ou 204 ch, tandis que le diesel ratisse plus large avec des variantes 102, 150 et 204 ch. Les versions 84, 140 et 180 ch sont disponibles uniquement avec des moteurs Euro 5. Le Transporter propose des modèles à boîte manuelle à 5 ou 6 vitesses, ou alors la très agréable transmission automatisée DSG7. Bien entendu, le châssis est encore optimisé pour gérer sans problème ces puissances, procurant même un vrai plaisir de conduire grâce au DCC, permettant de choisir trois paramétrages de suspensions (normal, confort et sport). Sur le marché (fleet) belge, le diesel s’imposera, particulièrement en version 102 et 150 ch – les plus ‘propres’ et sobres. A titre d’exemple, le 2.0 TDI BlueMotion 102 ch se contente de 5,5 l/100 km et abaisse son niveau de CO2 à 145 g/km. Sans oublier les versions 4MOTION (4×4), idéales pour s’aventurer sur des chemins escarpés, et qui disposent dorénavant d’un assistant de descente, comme un vrai ‘franchisseur’ !

 

Dès 20.880 EUR

Disponible dès à présent en Belgique, on sait déjà que le plus accessible des Transporter, le 2.0 TDI 84 ch simple fourgon tôlé, s’affiche à 20.880 EUR (HTVA). Les livreurs pressés et susceptibles d’accéder à des zones difficiles apprécieront la version Combi TDI 204 ch 4MOTION DSG7 à 32.330 EUR HTVA. Mais il ne s’agit là que de deux exemples parmi plus de 500 combinaisons.


 

Sécurité premium

En fonction des versions, le Transporter fait le plein d’éléments de sécurité et d’équipements issus des modèles routiers à succès, comme par exemple la nouvelle Passat. Ainsi, on relève le Front Assist (détecter un risque de collision), le freinage d’urgence en ville (le Transporter freine tout seul jusqu’à 30 km/h), le régulateur de vitesse adaptatif (de 0 à 160 km/h), l’assistant ‘grands phares’, bref toute la panoplie dernier cri. Pour plus de confort, signalons pour la première fois, des sièges et un hayon à réglage électrique ainsi qu’un dégivrage automatique de pare-brise, ce dernier facilitant grandement la vie les matins d’hiver autant que la visibilité, donc la sécurité.


 

Le Caddy aussi

Autodesk VRED Professional 2014 SR1-SP7Cela bouge dans la gamme utilitaire de Volkswagen, puisque le Caddy évolue aussi, avec les mêmes recettes que le Transporter. Il conserve sa silhouette mais se modernise à tous les étages : nouveaux moteurs Euro 6 (de 75 à 150 ch), batterie d’assistances à la conduite et à la sécurité et style plus soigné. Le Caddy Maxi (plus de 47 cm) reste au programme notamment dans la très intéressante variante Double cabine.


Article Tags: · ·