banner
Volkswagen-Passat-GTE-front

Une plug-in-hybride à 45 g/km

3647

Lors du dernier salon de Paris, Volkswagen a dévoilé plusieurs surprises de taille. L’une d’entre elle était la Passat GTE, une plug-in-hybride de haut de gamme se distinguant par des performances élevées, une autonomie de 1.000 km et des émissions de CO2 de seulement 45 g/km.

Récemment présentée au salon de Paris, la nouvelle Passat (qui en est déjà à sa huitième génération) n’est pas uniquement disponible avec de très sobres moteurs Diesel et à essence à injection directe répondant tous à la norme Euro 6. Dès 2015 en effet, il sera également possible d’opter pour la version GTE, qui comme la Golf du même nom, est une plug-in-hybride.Volkswagen-Passat-GTE-rear

Les émissions de CO2 de la Passat GTE sont fixées (provisoirement) à 45 g/km. Une valeur aussi faible n’est pas seulement une bonne chose pour l’environnement, elle a aussi des répercussions positives en matière fiscale (diminution de l’avantage de toute nature et déductibilité fiscale de 100 %). Ajoutons que ces 45 g/km de CO2 correspondent à une consommation normalisée de 2,0 l/100 km. Même à la station-service, vous pourrez donc conserver le sourire !

Lorsque la batterie est totalement rechargée et que le réservoir de carburant est plein, la Passat GTE dispose d’une autonomie potentielle d’un millier de kilomètres. De plus, il est possible de parcourir 50 km en mode purement électrique. En d’autres termes, la Passat GTE combine les avantages d’une voiture électrique avec ceux d’une voiture conventionnelle. Côté performances, Volkswagen annonce une vitesse de pointe de 220 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 8 s. Ajoutons encore qu’en mode électrique, la vitesse de pointe est limitée à 130 km/h.

 

Immédiatement reconnaissable

Dotée de lignes très pures, la nouvelle Passat se reconnaît au premier coup d’œil. La GTE, disponible en berline et en Variant se distingue par quelques éléments visuels spécifiques. Outre de très belles jantes alu de 17 pouces, citons notamment le trait bleuté soulignant la grille de calandre chromée, un bouclier avant redessiné, des nervures prononcées au niveau de la prise d’air inférieure et les feux de jour à diodes en forme de ‘C’. Autant de détails stylistiques constituant la signature des modèles électriques et plug-in-hybride de la marque.

 

Quatre modes d’utilisation

La Passat GTE est une traction motorisée par deux moteurs : le 1.4 TSI à injection directe d’essence (156 ch) et un moteur électrique synchrone fort de 115 ch. La transmission est quant à elle assurée par une boîte automatisée DSG à 6 rapports spécialement mise au point pour les systèmes hybrides et dotée d’un triple embrayage, à savoir deux embrayages pour les changements de rapports et un embrayage de découplage du moteur à combustion (permettant d’optimiser la fonction ‘roue libre’). Quatre modes de conduite sont proposés. Leur activation est toujours visible sur l’écran multifonction du combiné d’instrumentation. Volkswagen-Passat-GTE-interiorAu démarrage, la Passat GTE roule automatiquement en E-Mode purement électrique (c’est seulement en présence d’une batterie insuffisamment chargée ou de températures extérieures très basses que le moteur TSI ‘reprend la main’). Le conducteur a aussi la possibilité de sélectionner le mode purement électrique manuellement en vue d’une utilisation prochaine en environnement urbain ou dans les files. En mode Hybrid, la Passat GTE se comporte comme un véhicule hybride classique, qui recharge la batterie via la récupération dans les phases de décélération et sélectionne automatiquement le TSI et/ou le moteur électrique en fonction des conditions de déplacement. Comme son nom l’indique, le mode Battery Charge assure la recharge de la batterie à haute tension pendant les déplacements. Enfin, le mode GTE exploite tout le potentiel de la voiture en combinant la puissance du TSI et celle du moteur électrique.

 

Bilan fleet

Avec ses différents modes de conduite et la possibilité de disposer d’une autonomie de 50 km en mode purement électrique, la Passat GTE autorise des déplacements très économiques et écologiques, précisément là où une voiture conventionnelle présente le bilan environnemental le moins favorable : en environnement urbain ou dans les files. Ajoutons que grâce à sa boîte DSG hyper rapide, la Passat GTE autorise une conduite décontractée, de même qu’elle dispose d’une dotation de série très complète, incluant la connectivité ainsi que les aides à la conduite les plus récentes.

 

Saviez-vous?

Recharge de la batterieVolkswagen-Passat-GTE-charge
Lorsque la voiture se déplace, la batterie peut être rechargée en utilisant la récupération d’énergie ou via le moteur TSI. De manière statique, la batterie de la Passat GTE peut être rechargée via une source externe en utilisant le boîtier de charge intégré à la calandre, et ce de deux manières. La première consiste à brancher le câble de charge livré de série sur une prise domestique de 230 V. Si elle est complètement vide, la batterie est chargée avec du courant alternatif d’une puissance de 2,3 kW en 4 heures et 15 minutes (état de charge de la batterie : 100%). La seconde possibilité est optionnelle et se présente sous la forme d’une borne de charge murale domestique Wallbox de 3,6 kW. Ainsi, l’opération est ramenée à seulement 2 heures et 30 minutes. Il existe également des stations de recharge publiques qui font ‘le plein’ avec une puissance de 3,6 kW, comme dans le cas de la Wallbox.


Article Tags: ·