banner
DB2019AU00631

Essai Volkswagen Passat 2019: innovante à plus d’un titre

337

Incontournable sur le marché fleet (le break Variant est #1 dans son segment !), la Passat fait le plein de technologies embarquées. Son lifting de mi-carrière s’apprécie donc davantage derrière le volant que de l’extérieur.

Sans sauter aux yeux, la Volkswagen Passat MY 2020 a énormément évolué sur le plan des assistances à la conduite. Jugez plutôt : la Passat est la première Volkswagen au monde à pouvoir circuler jusqu’à 210 km/h en mode partiellement automatisé ; nouveau point d’interface avec le conducteur, le premier volant capacitif de Volkswagen, disponible à bord de la nouvelle Passat, réagit au toucher ; de plus, elle bénéficie des nouveaux services « We Connect Fleet » parfaitement étudiés pour la gestion des flottes ou encore « We Deliver » qui permettent, par exemple, de se faire livrer un colis à bord de sa voiture sans bouger de son bureau (ces deux derniers services ne sont pas encore disponibles sur le marché belge).

Un très haut niveau d’automatisation

DB2019AU00641En découvrant la nouvelle Passat dans les environs de Francfort, nous avons directement testé la dernière version du Travel Assist. Ce système, qui offre une conduite partiellement automatisée jusqu’à 210 km/h, réagit aux limitations de vitesse, aux agglomérations, aux virages, aux ronds-points et aux croisements en adaptant la vitesse en conséquence. L’activation du Travel Assist s’effectue via le nouveau volant capacitif multifonction. Auparavant, chez Volkswagen, le conducteur devait effectuer un léger mouvement du volant à titre de retour d’information. Aujourd’hui, il suffit que le conducteur touche le volant uniquement, ce qui est beaucoup moins intrusif et contraignant. Un bon point ! En outre, la Passat hérite maintenant du Digital Cockpit – tableau de bord entièrement digital – qui donne un maximum d’informations au conducteur, de manière très lisible.

Niveau d’amortissement à la carte

DB2019AU00632Sur la route, la recette n’a pas changé : silence et confort sont toujours au rendez-vous. Mieux : grâce à un nouveau mode personnalisable de la suspension adaptative DCC, le conducteur peut régler l’amortissement de la suspension via un curseur et ce, sur une très large plage ! Ainsi, le profil de conduite ne se limite plus seulement à « Confort », « Normal » et « Sport ».

Déjà disponible à la commande, la Volkswagen Passat MY 2020 est proposée avec les 1.5 TSI 150ch et 2.0 TSI 190ch (+ version Alltrack 272ch 4MOTION) en essence, les 1.6 TDI 120ch et 2.0 TDI 150ch ou 190ch (+ version Alltrack 240ch 4MOTION) en diesel, mais aussi en version 1.4 TSI GTE hybride rechargeable (218ch).

De notre côté, nous avons profité du 2.0 TDI de 190ch qui propose un couple très agréable de 400 Nm sur une large plage de régime moteur (de 1.900 à 3.250 tr/min). Mais au niveau fiscal, en diesel, le 2.0 TDI Evo de 150ch, d’une puissance déjà plus que suffisante, devrait se montrer le plus attrayant. Rappelons qu’en Belgique, près de 80 % des Passat sont vendues avec une motorisation diesel, témoignant des performances de premier ordre sur longue distance de cette référence dans son segment.