banner
Skoda Scala_14

Essai Škoda Scala: l’alternative abordable et avantageuse

491

Škoda a décidé de revoir son milieu de gamme. La Rapid et sa version break Spaceback disparaissent au profit d’une Scala beaucoup plus en phase avec le marché actuel. Fleet by D’Ieteren l’a déjà testée pour vous en avant-première.

Située dans la gamme entre la Fabia et l’Octavia, la Rapid tire sa révérence pour laisser place à la Scala. Face avant plus agressive avec nouvelle signature lumineuse, ligne de toit plongeante qui se distingue par sa lunette arrière assombrie qui se prolonge sur la carrosserie pour venir effleurer les feux. La Scala affiche un look bien à elle, qui préfigure le style des prochaines productions de la marque.

L’habitacle fait entièrement peau neuve avec un grand écran tactile positionné sur le haut de la console centrale et une planche de bord complètement redessinée. La finition est soignée et le confort est au rendez-vous, tout comme les nombreuses solutions pratiques ‘simply clever’ qui facilitent la vie des passagers et du conducteur au quotidien.

 

Volume de chargement record

Skoda Scala_19Ce qui ne change pas avec sa devancière, c’est son habitabilité exemplaire. A l’arrière, la Scala affiche un espace incroyable. Même les grands gabarits s’y sentent parfaitement à l’aise, alors que son coffre est tout simplement le plus grand de la catégorie grâce à ses 467 litres de volume de chargement. A l’usage, la Scala fait aussi montre d’un excellent confort et d’une bonne insonorisation.

Sous son capot, on trouve de petites motorisations essence et diesel (de 95 à 150 chevaux) plutôt économes. Lors de notre essai avec la motorisation 1.6 diesel de 115 ch, nous avons consommé en moyenne 6l/100 km et jusqu’à 7l/100 km avec la version 1.0 TSi de 115 ch également.

Grâce à ses petits moteurs, la Scala jouit d’une fiscalité fleet très avantageuse. Dans sa version d’entrée de gamme Active dotée du moteur essence de 115 ch, elle tombe sous le niveau de taxation de mise en circulation et de roulage le plus bas. A cela s’ajoute un ATN extrêmement bas qui s’explique notamment par ses bonnes valeurs de CO2, mais aussi son tarif attractif (à partir de 17.165 euros HTVA). C’est sûr, la Scala saura convaincre les conducteurs fleet qui ont besoin d’espace pour leur famille et pour leur chargement et qui disposent d’un budget moyen.

A noter qu’une version au gaz naturel est prévue d’ici la fin de l’année.